5 idées reçues sur la voiture électrique

Ce blog est principalement dédié à l’étiquetage des pneus, car nos équipes sont soucieuses de l’environnement et conscientes de l’impact sur celui-ci de nos choix individuels en matière de consommation.
Il nous semble donc important de dédier cet article aux véhicules électriques, s’inspirant de l’actualité automobile et du pneu.

5 préjugés démontés en un tour de clé

1- « Pas si économique que ça en terme de consommation»
Combien consomme une voiture électrique au kilomètre parcouru ?
En terme de carburant uniquement, le blog Breezcar s’est livré à l’analyse comparant la Renault Zoé à la Nissan Leaf (entre autres) = partant d’un abonnement EDF de base, on varie entre 1,44€ et 1,88€ les 100 kilomètres.

2- « Les voitures électriques sont forcément de petit gabarit »
Il est vrai que l’on associe généralement voiture électrique aux citadines de Renault/Nissan citées plus haut.
Or, Tesla a lancé la 1ère 7 places toute électrique ! C’est le must-have des amoureux de performance qui cherchent le meilleur de tous les mondes : 476 chevaux, 500 km d’autonomie ! Bon, seul hic, le prix mais quand on aime, on ne compte pas (100 000 € toute équipée) :’)

3-  « Il n’y a pas d’incitatif à l’achat »
Faux … certes, les primes varient d’une région à l’autre mais citons par exemple la Haute-Normandie : 5000€ pour un particulier et jusqu’à 25 000 € pour les sociétés ou collectivités qui souhaiteraient renouveler leur flotte automobile en électrique.

4- « L’autonomie est trop faible »
Les constructeurs se livrent une course acharnée pour faire tomber ces deux préjugés, notamment en les améliorant considérablement.
Par exemple, citons le groupe Daimler qui a annoncé la mise en marché de la Denza, une citadine avec 300 kilomètres d’autonomie.

Aujourd’hui, de nombreux véhicules thermiques roulent avec moins la plupart du temps, le plein n’était fait que partiellement du fait du coût élevé de l’essence !

5- « Le temps de recharge est trop long »
Là encore, comme pour l’autonomie, des progrès considérables sont apportés, la Denza disposera de deux modes de charge, dont un rapide en 1h00 seulement !

Ainsi, lorsque l’on met de côté ses préjugés et que l’on s’intéresse à la voiture électrique, force est de constater qu’il y n’y a aucun mal à faire du bien à notre planète !
Ce n’est pas pour rien que des géants du pneu tels que Continental et Michelin ont déjà lancé leurs pneus pour voitures électriques !